Centre Expert en Médecine Esthétique

Docteur Jérôme Quezel-Guerraz

Centre de Médecine Esthétique et Lasers Médicaux

Spécialisé dans le rajeunissement médical de la face et du cou

19 Espace Méditerranée - 66000 Perpignan

04 68 51 27 27

jqg@orange.fr

Facebook


Le laser ou les lampes flash médicales émettent une lumière qui sera absorbé sélectivement par la mélanine (chromophore) qui donne la coloration au bulbe pileux. Sous l'effet de cette chaleur on observera une destruction thermique du poil. Seul les poils en phase anagène seront détruits, d'ou l'obligation de faire selon la zone de 4 à 8 séances.

Le respect des contre-indications est une règle absolue, en particulier l'exposition solaire avant et après la séance.

Les résultats sont visibles dés la 1ère séance. Les résultats des études cliniques publiées parlent de 95% de non repousse 5 ans après la 6ème séance en l'absence de problème hormonal.

Nous avons longtemps travaillé avec un laser Alexandrite classe 4, l'évolution des techniques nous a fait évolué vers l'utilisation de lampes flash médicales de dernière génération, plus rapides, aussi efficaces, moins douloureuses. Le centre est équipé de la Spectra One de MD Light : lampe considérée comme étant la plus efficace du marché.

Le centre médical du Docteur Quezel-Guerraz a été le 1er centre équipé en France de cette machine de dernière génération,la Spectra One. Son potentiel semble équivalent voire supérieur au laser alexandrite selon les premières données cliniques du centre. L'expérience du centre repose sur plusieurs milliers de séances pratiquées au laser depuis 10 ans.

L'épilation au laser ou à la lampe flash par un non médecin est interdite par la loi et constitue un exercice illégal de la médecine.

Un arrêt de la cour de cassation du 8 janvier 2008 a retenu le délit d'exercice illégal de la médecine à l'encontre d'un non médecin qui utilisait le laser pour la dépilation à des fins esthétiques.

Un jugement du Tribunal coprrectionnel de Toulon du 28 janvier 2012 a condamné une infirmière et une esthéticienne pour exercice illégal de la médecine pratiquants l'épilation à la lampe flash en centre esthétique.

La Direction départementale et nationale de la la protection des personnes et l'Agence Régionale de Santé du Languedoc Roussillon interviennent afin de stopper ces pratiques.

Ci-dessous photo d'une brûlure au 2ème et 3ème degré suite à une séance d'épilation réalisée par un non médecin à Perpignan en octobre 2012. Photo réalisée au 9ème jour après la séance.

La multiplication des incidents graves inquiète les médecins, et il est important que les pouvoirs publics prennent des décisions.

Botox - Comblement des rides - Rhinoplastie médicale - Epilation laser - Photorajeunissement visage et décoletté - Lésions vasculaires - Acné - Cicatrices d'acné - Laser CO2 fractionné - Mésolift - Cellulite - Carboxythérapie - Lipolyse laser - PPC- Mésolipodissolution - Surpoids - Resurfacing - Mésothérapie esthétique - Lifting chimique - Peelings Moyens et Profonds - Peelings Dépigmentants - Lumière pulsée-Acide Hyaluronique - Vergetures - Dermatologie cosmétique - DermaRoller- MédicalRoller - Fils tenseurs - Médecine Anti-Age