Centre Expert en Médecine Esthétique

Docteur Jérôme Quezel-Guerraz

Centre de Médecine Esthétique et Lasers Médicaux

Spécialisé dans le rajeunissement médical de la face et du cou

19 Espace Méditerranée - 66000 Perpignan

04 68 51 27 27

jqg@orange.fr

Facebook


Le Laser C02 fractionné micro-ablatif est une technique innovante qui permet de traîter essentiellement les rides/ridules et les cicatrices, et dans certains cas le relâchement cutané.

Cette technique est une vraie alternative, plus simple et plus sécurisante, aux peelings moyens et profonds ainsi qu'au resurfacing par laser CO2 classique. En quelques semaines, une nouvelle peau plus lisse et plus éclatante voit le jour...la presse féminine se fait largement écho de cette technique.

Résultats à 2 mois d'une technique de resurfacing avec léger réourlage des lèvres à l'acide hyaluronique (photos du Docteur Quezel-Guerraz - reproduction interdite - 2010)

Les indications du laser CO2 fractionnés sont :

- rides légères, moyennes et sévères

- cicatrices d'acné du visage et du corps, chéloides

- kératoses cutanés

- tonicité de la peau

- vergètures

- chirurgie dermatologique

Dans les techniques de relissage du visage pour enlever les rides les résultats sont évaluables à court et moyen terme.

Les zones que l'on peut traîter au Laser CO2 fractionné sont :

- visage (y compris les paupières), décolleté, mains

- cou avec grande prudence

- le corps, et la face interne des bras dans certains cas, à bien évaluer avec le médecin laseriste

Les séances de laser CO2 fractionné pourront créer de 1 à 7 jours d'éviction sociale, et le nombre de séances à réaliser tous les mois seront de 1 à 5 selon les objectifs du patient et les résultats observés, ainsi que l'indication.

Les suites sont bien plus simples qu'avec des lasers CO2 classiques, que des peelings au phénol ou des peelings moyens forts (TCA 40 et 50%).

L'exposition solaire est une contre-indication absolue.

Un traitement dépigmentant pourra être utile pour préparer les séances, ainsi qu'un traitement contre l'herpes buccal.

L'intérêt majeur du laser CO2 fractionné est de distribuer l'energie du laser  en de multiples petits faisceaux à une profondeur déterminée par le praticien, tout en laissant des intervalles de peau saine qui seront la base de la cicatrisation rapide pour un acte relativement aggressif. C'est cet élèment qui fait toute l'originalité de la technique et la très rapide reprise d'une activité sociale et professionnelle.

Le deuxième intérêt est de pouvoir "jouer" entre effet ablatif et effet thermique pour optimiser les résultats en fonction de l'indication. Les résultats définitifs sont évalués 6 à 12 mois après la dernière séance.